Namibie : Le désert du Namibe, Sesriem et Sossusvlei

Namibie, 2018. Depuis Swakopmund direction le parc national du Namib-Naukluft pour rendre visite aux célèbres dunes du Namib et les incontournables salars Deadvlei et Sossusvlei.

C’est notre dernière étape dans ce magnifique pays. Afin d’atteindre notre prochain camp de base, le Sossus Oasis Campsite, cinq heures de route nous attendaient avec pas moins de 350km de piste depuis Swakopmund. Nous avons fait une halte en route devant le célèbre panneaux du tropique du Capricorne et nous avons profité d’une pause à Solitaire (une étape incontournable).

Solitaire

Avant d’arriver à Solitaire; nous nous sommes arrêtés en route pour prendre quelques photos du célèbre panneaux indiquant  l’emplacement du Tropique du Capricorne.

Solitaire porte très bien son nom car cette petite localité est située au milieu de nulle part. Nous nous sommes arrêtés à Solitaire pour déjeuner et visiter ce lieu isolé. En effet, il y a un restaurant, une boulangerie, une station essence et plein de carcasses de voiture, ce qui en fait un espace hors du temps.

Nous avons mangé quelques pâtisseries de la boulangerie McGregor’s Baker, un vrai délice. Il propose aussi des sandwichs et des boissons, une vraie pause gourmande.

Comme certains disent, c’est un peu le bagdad café de la Namibie.

Le camping de Sossus Oasis Campsite

Nous sommes restés 3 jours au Camping Sossus Oasis Campsite situé au porte de l’entrée du parc national du Namib-Naukluft, à Sesriem. Le point négatif de ce camping est qu’il se trouve à l’extérieur du parc. Le matin, nous devions attendre le lever du soleil pour que le parc ouvre ses portes.

Ce camping offre tout de même de grands emplacements avec des sanitaires privatifs. Pour les emplacements de groupe, en plus d’avoir de grands terrains isolés, les parties communes sont très bien entretenues.

La dune Big daddy

Pour notre premier jour, direction Big Daddy et Deadvlei, ouverture du parc à 7h15, nous avons programmé notre réveil assez tôt pour avoir le temps de replier notre tente et filer tout droit aux portes du parc. Nous n’étions pas les seuls à s’être levé tôt. Une file d’attente avait commencé à se former devant la porte du parc. Heureusement, au fur et à mesure de la route, nous nous sommes vite retrouvés seuls au milieu de ces immenses dunes.

Sesriem est le point de départ idéal pour les voyageurs voulant parcourir les célèbres dunes du Namib. A partir de l’entrée du parc, une unique route goudronnée de 60km vous emmène au pied des dunes de Sossusvlei.

Les géantes dunes de sable se profilaient le long de la route, les paysages devenaient impressionnants.

A la fin de la route, vous trouverez un parking, deux choix s’offrent à vous pour parcourir les cinq derniers kilomètres de sable qui mènent à Sossuvlei, Deadvlei et Big Daddy : prendre une navette (environ 10€/pers) ou braver la piste de sable avec votre propre 4×4. Nous avons choisi la deuxième option 💪.

Nous avons profité des douces températures du matin pour nous aventurer sur Big Daddy. C’est la deuxième plus haute dune du monde avec une hauteur d’environ 345 mètres. L’ascension n’était tout de même pas aisée mais nous étions motivés à l’idée de pouvoir contempler ce paysage en haut de cette géante.

Une fois arrivés en haut, la vue était impressionnante, les dunes à perte de vue, les couleurs du lever de soleil transformaient cet immense paysage.

Après l’effort de la montée, la petite pause en haut de la dune qui nous en a mis plein la vue, vient le moment de descendre sur Deadvlei. Nous avons dévalé cette immense dune sur le côté, les chaussures remplies de sable rouge, les sourires aux lèvres. C’était inoubliable.

Deadvlei et Sossusvlei

Deadvlei et Sossuvlei sont des lacs asséchés. Un “Vlei” signifie littéralement une cuvette. On se rend vite compte, à la fois de l’étrangeté et de la beauté de ce lieu. Deadvlei fait partie des paysages les plus connus de la Namibie grâce à ces arbres desséchés semblant mort.

Dune 45

Deuxième jour direction la dune 45. Comme son nom l’indique, la dune 45 se trouve au kilomètre 45 entre Sesriem et Sossusvlei.

Elle est plus petite que Big daddy et idéalement placée pour voir le lever de soleil (ou coucher du soleil) sur son sommet. Il faut quand même compter environ 30 minutes d’ascension.

Nous avons profité d’un instant seul en haut pour grignoter un petit déjeuner tout en contemplant l’infinité du désert du Namib.

(Retrouvez toutes les idées de City Break ici ou de voyage ici)

Laisser un commentaire